Le groupe, essentiellement français au début des années 80, était devenu dix ans plus tard leader mondial incontesté dans l'industrie des télécommunications et des câbles et l'un des tout premiers dans les transports et l'énergie. Une réussite exceptionnelle due au travail d'une équipe soudée autour de celui qui avait su lui faire partager un grand rêve. L'ère Suard est celle de l'audace, de l'imagination, de la ténacité, celle aussi de l'émergence sur la scène mondiale d'un des plus beaux fleurons de l'industrie française.

Avec le départ de celui qui incarnait cet esprit de conquête - et les changements radicaux entrepris par son successeur - Alcatel Alsthom se voyait stoppée net dans son élan... Alors que tout était permis, elle perdrait bientôt la plupart de ses activités, son nom, son rang mondial. Sept ans plus tard, on ne sait toujours pas très bien où s'arrêtera cette descente aux enfers...

L'ouvrage de Pierre Suard, s'il soulève une polémique, n'est pas un plaidoyer pro domo. Avec le recul nécessaire, poussé par ceux qui comme lui crurent à ce grand rêve, le capitaine d'industrie soumet à la réflexion de chacun un témoignage édifiant. Il donne son interprétation des événements qui ont interrompu cette aventure industrielle et humaine unique, à la stupéfaction de beaucoup. Quel gâchis !



<< Annexes   -   Table des Matières >>